« Le naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisé par la pratique de la nudité en commun, et qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement »

– Définition internationale du naturisme, retenue en 1974 par la Fédération Internationale de Naturisme

 

« Le naturisme est né du désir des êtres humains d’harmoniser leur vie avec les rythmes et les réalités subtiles de la nature. Il est l’art de vivre qui s’appuie sur la connaissance, le respect de l’humain et du milieu naturel dans lequel il évolue.

 

L’individu cherche à devenir capable de découvrir et d’apprécier ce que la nature met à sa disposition pour lui permettre de se hausser vers une meilleure façon de vivre. Par les interrogations qu’il suscite et qui abordent tous les aspects de la vie, le naturisme conduit à réfléchir aux comportements de l’homme dans les époques passées, actuelles et à venir. Ces réflexions vont jusqu’à lui faire prendre conscience des périls que court l’humanité dans le monde présent.

 

Chaque jour, en effet, on s’aperçoit davantage que l’être humain s’est rendu esclave des réalisations qu’il a lui-même créées, … qu’il est victime des contraintes imposées par les « temps modernes ». De plus en plus, il s’éloigne de son cadre naturel de vie.

 

Le naturiste redécouvre les moyens simples qui lui permettent d’atteindre cette « plénitude de vie », en livrant sans retenue son corps dévêtu au contact des éléments naturels, « la terre, l’eau, l’air… le soleil ». Ces quatre éléments conditionnent la vie. »

 


(source texte: site Fédération Française de Naturisme – illustration: Julien Wolga)